L’Heure du thé *1

L’Heure du thé est un podcast et une série de rencontres que je propose au Grütli.

A travers des interviews, des créations sonores, des lectures et des conversations publiques, l’Heure du thé abordera le versant concret de la création dans les arts du texte et du langage. Ensemble, on parlera des processus d’écriture, des méthodes de recherche, du travail collectif et des expériences partagées. On se posera des questions sur les intuitions ou les influences, le travail ou la production, les ailes ou les cuisses, s’approprier ou se documenter, s’écrire ou se parler, imaginer ou enregistrer. On s’intéressera aux usages multiples du langage comme art et toujours, à la fabrique des œuvres, en se demandant comment un processus de création agit sur le réel, le monde, le temps.

Parmi les bons conseils que nous a laissé Ludwig Wittgenstein, celui-ci résume efficacement le problème : « Si telle pierre ne veut pas bouger pour l’instant, si elle est coincée, fais bouger s’abord d’autres pierres autour d’elle. »

C’est exactement ce qu’on se propose de faire : raconter l’histoire d’une pierre qui refuse de bouger, décrire les tactiques inventées pour déplacer un caillou, débattre de la meilleure façon de s’extraire quand on est coincé sous un rocher, discuter de l’importance de telle pavé face à tel galet, se demander comment lever une pierre et penser, apprendre à soulever avec la même légèreté du gravier et du marbre, se demander si l’on peut choisir les caillou qui nous coincent, quoi faire des cailloux embêtants quand ce sont des diamants, et si les pierres étaient des bûches qu’est-ce que cela changerait au fond ?

Du fond et comment il arrive dans la forme, on en parlera sans arrêt. Wittgenstein donne un autre bon conseil qui n’est pas sans rapport : « Assez de gesticulations ! Contente-toi de dire ce que tu as à dire ! » Car le moment arrive toujours quand, heureus.e.x ou fatigué.e, on balance le dernier morceau de quartz superflu et on s’élance à travers les cailloux.

Comment, pourquoi, avec qui, dans quel but ? En enquêtant parmi les matériaux comme si on était des détectives et en fouillant dans toute cette matière comme si on était des archéologues, on tentera de répondre à ces questions.

Pour accomplir ceci il faudra prendre le temps. A ce sujet, Mona Chollet note que « le thé représente du temps à l’état liquide, chaud et parfumé ». Pour accomplir tout ceci il faudra également prendre le thé.

https://grutli.ch/